Zone Underground : Micro-éditeurs & Fanzines

La vitalité du monde de la bande dessinée trouve son origine dans le monde peu visible, presque souterrain des créateurs de fanzines, inséparables des micro-éditeurs ou encore des auteurs auto-édités, une pratique ancienne dans la BD, et bien mieux perçue que dans le monde littéraire.

Si le phénomène est ancien (on évoque Töpffer), il est indéniable que le développement des outils numériques de conception, mais aussi d’impression, a joué un rôle déterminant, comme l’ont montré certaines études (voir par exemple Une scène dans l’Ombre, de Nicolas Auffray, mais aussi La Fabrique de Fanzine). Tout le monde peut fabriquer son propre fanzine, éditer ses premières publications, et l’on sait que de très nombreux artistes contemporains de premier ordre ont commencé comme créateurs de fanzine, statut que certains revendiquent encore comme étant la seule manière pour eux de travailler en dehors de toute contrainte extérieure.

L’importance de ce milieu bouillonnant ne peut être ignorée, tant pour sa contribution au renouvellement de la discipline que pour ses expérimentations formelles.

La Zone Underground du SoBD 2015 est dédiée aux éditeurs de fanzines, de graphzines et aux structures éditoriales qui les accompagnent, ainsi qu’aux auteurs produisant eux-mêmes leurs livres. Seront présents cette année :

  • 92 Bulles
  • Azote Comics – Névil
  • Bicéphale
  • Chong Yong
  • Cochon Dingue
  • DIG
  • L’Institut Pacôme
  • La Crypte tonique
  • Laura Ancona
  • Laurent Lolmède
  • Le Psikopat – Carali – Zébu
  • Les Éditions Bonstre
  • LGBT BD
  • Onapratut
  • Qzine
  • Renaud Eusèbe
  • Siranouche Editions
  • Cabot Comics
  • The Wanted Mag
  • Thibault Colon de Franciosi

Pour plus d’informations sur ces éditeurs et fanzine, c’est ici.