Cycle 4 : Éditer la bande dessinée

Dimanche 4 décembre [Salle 2]


De 15h à 16h :
Editer, rééditer et éditer encore Walt Disney

Walt Disney n’a jamais dessiné de BD. Mais de très grands noms américains (Iwerks, Gottfredson, Barks, …) ont marqué la bande dessinée mondiale de leur empreinte. Mais la production de ces bandes dessinées est depuis longtemps largement délocalisée, avec plusieurs studios en Europe (Italie, France, Suède). Mickey, Picsou, Donald et les autres : qui œuvre à les faire vivre et revivre sans cesse en bande dessinée ? Comment ces personnages traversent-ils les époques et les frontières ? Quel est ce désir du public de lire et relire leurs aventures ? Et celui des artistes de marcher dans les pas des anciens ?

Animateur : Jean-Paul Jennequin
Intervenants :
Pascal Pierrey, François Corteggiani

Je m’inscris gratuitement pour assister à cette rencontre

De 16h à 17h30 : La légende de Futuropolis

Cité de demain. Cité des livres et des dessins. Cité du futur qui n’ignore rien d’hier. Curieux destin que celui de la maison Futuropolis, dont le nom fut emprunté à une œuvre de Pellos, de science-fiction, certes, mais aujourd’hui furieusement surannée. À partir des années soixante-dix, les éditions Futuropolis ont éclairé la bande dessinée d’une lueur dont les rayonnements fossiles continuaient à traverser l’univers du 9e Art vingt ans plus tard. Le ralentissement de ses activités, à l’orée des années quatre-vingt-dix, coïncida très précisément avec le développement d’une nouvelle génération d’éditeurs. Le plus emblématique d’entre eux, L’Association, est né dans le trou noir du sommeil de Futuropolis. Les rescapés de la maison Futuropolis, à commencer par ses fondateurs Florence Cestac et Étienne Robial, s’éparpillèrent et ensemencèrent la bande dessinée française. Nous les avons rassemblés pour le SoBD.

Animateur : Sylvain Insergueix
Intervenants : Florence Cestac, Étienne Robial, Jean-Luc Cochet, Philippe Ghielmetti

Je m’inscris gratuitement pour assister à cette rencontre

De 17h30 à 18h30 : Blogs d’artistes et sites Web d’information

Dans l’édition digitale de certains journaux se multiplient les blogs d’auteurs de BD illustrant l’actualité. Ce retour de la bande dessinée au sein de la presse doit être salué. Ces blogs d’artistes de bande dessinée peuvent faire écho à l’actualité, ou traiter d’autres sujets. Ils offrent aux journaux en ligne le regard d’un artiste, ou encore une respiration. Cette réapparition de la bande dessinée au sein de la presse est-elle comparable à ce qu’elle a connu à la fin du XIX et dans la première partie du XXe siècle ? Comment les artistes perçoivent-ils leurs rôles, la présence de leurs dessins sur ces supports ? À l’inverse, quelles sont les motivations des titres de presse ? La BD augmente-t-elle la fréquentation des sites de presse ? Les auteurs sont-ils rémunérés ? Le digital serait-il l’occasion d’un grand retour aux sources de la bande dessinée et de la presse ?

Animateur : Thierry Lemaire
Intervenants : Frédéric Potet (pour Le Monde), Terreur Graphique

Je m’inscris gratuitement pour assister à cette rencontre